curryblog

18 avril 2008

On y est

Voilà, je suis de retour sur le sol français. Les 27 heures de trajet, dont 6h30 de retard d’avion au total, m’ont permis de me préparer doucement à la descente. Finalement les habitudes ont été reprises immédiatement et ces 4 derniers mois semblent déjà si loin que j’ai l’impression que c’était un rêve.

Bref, même incroyablement en retard, je tenais à terminer ce blog et poster les dernières photos. C’est chose faite.

A bientôt.

Posté par zaude a pondi à 21:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]


08 avril 2008

Départ

Adios India, comme on dit en tamoul.

J’espère être de retour rapidement. Amaury, Sou, je compte un peu sur vous…

À tous, je vous remercie d’avoir visité ces pages de temps en temps. Je tiens d’ailleurs à remercier particulièrement les courageux qui ont laissé un commentaire me laissant ainsi supposer que je n’étais pas seule à lire les textes. Ça fait plaisir.

Bien sûr, je tiens à prévenir tous ceux qui vont me poser des questions sur mon voyage que je me mettrai dans des colères épouvantables si les réponses sont dans le site. On n’est quand même pas là pour rire.

A bientôt, donc. Je suis impatiente de retrouver la pluie parisienne. Elle qui m’avait justement tant manquée…

Posté par zaude a pondi à 20:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 avril 2008

C’est bientôt l’heure

C’est l’avant-dernier jour. Je ne vous cacherai pas que c’est un peu la panique. Je dois passer au bureau pour régler les derniers détails, dire adieu à tout le monde, m’acheter de nouvelles bêtises car ma valise n’est pas encore plus lourde que moi et aller voir la plage…
Tant de choses vont me manquer. Voilà déjà une semaine que je vis chaque instant avec la nostalgie des derniers jours. Aussi pathétique que « aahhh, c’est la dernière fois que j’ouvre mon bureau un jeudi matin… ».  C’est la nostalgie par anticipation.

Bref, entre le soleil, la plage, ma famille indienne, le centre, les gens, la bouffe, le scooter… je crois pouvoir affirmer que ce qui me manquera le plus, c’est le portrait-horloge de Jésus Christ qui trône dans ma cuisine.

IMG_0138_1

Il faut absolument que je trouve le même pour chez moi.

Et puis, sans rire cette fois, ma jolie maison.

IMG_0716_1

Posté par zaude a pondi à 20:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 avril 2008

Je vide mes poches

Je ne sais pas trop quoi raconter et puis surtout, je suis encore une fois extrêmement en retard sur mes posts. Je vais donc juste mettre quelques images en vrac, sans fil conducteur défini.

DSC_0211_1

DSC_0527_1

IMG_4899_insolite_1

IMG_1234_MGroad_nuit_1

IMG_4987_1



Posté par zaude a pondi à 20:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 avril 2008

La morale de l’histoire

C’est mon dernier cours de sanskrit ce soir. Pour terminer, nous étudions quelques courts slokas, petits poèmes de quatre vers. Ceux de mon livre donnent des petites leçons de morales, pas toujours très claires. Comme d’habitude.

Pardonnez les traductions un peu approximatives. Ce n’est pas facile de reconstituer des vraies phrases à partir des devinettes de mon livre.

Effort, audace, courage,
Intelligence, énergie, valeur,
Lorsque ces six qualités existent (dans un homme)
A lui, Dieu accordera sa faveur

    --------------

On doit certainement faire des efforts (pour obtenir ce que l’on veut)
Les résultats seront comme ce qu’obtient le chat :
Par sa naissance, le chat n’est pas une vache
Mais il boit pourtant toujours du lait

    --------------

En un demi sloka, je vais dire
Ce qui est dit dans de très nombreux textes,
Aider les autres (donne/nous fait acquérir) du mérite
Troubler les autres (est cause) de péché

    --------------

La fortune revient aux personnes exceptionnelles
Mais le danger aussi.
(De la même façon) la lune croît et décroît
Mais les étoiles ne changent pas.

Posté par zaude a pondi à 20:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 avril 2008

Et la mer ? et la montagne ?

Voici d’autres paysages.

IMG_2978_1

IMG_3276_1

IMG_3401_1

IMG_0549_1

3362_11_1

Posté par zaude a pondi à 20:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2008

Et la campagne ?

Je vous ai montré quelques photos de villes mais peu de paysages. Encore que… honnêtement, je ne me souviens pas toujours de ce que j’ai mis ou non dans ce blog.  Dans le doute, en voici de nouvelles.

DSC_0293_1

3362_15_1

IMG_0524_1

IMG_3290_1

IMG_3614_1

Posté par zaude a pondi à 20:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2008

De la relativité des noms de rue

J’ai lu que les chauffeurs de taxis avaient une partie du cerveau plus développée que la moyenne, au niveau de l’hippocampe probablement, à cause de la quantité phénoménale de noms de rues qu’ils doivent mémoriser ainsi que des chemins pour y parvenir…

Que ce soit bien clair, ce n’est pas vrai pour les chauffeurs de rickshaws indiens.

Cette remarque semble un peu catégorique, je le reconnais, mais en même temps, ils ont des excuses car finalement, qui connaît les noms de rue en Inde ? Est-ce que les cadastres de la mairie eux-mêmes (s’ils existent), peuvent nous renseigner ?

Car entre les noms anciens, les nouveaux, les noms européens, les noms indiens, les différences d’interprétation et les fautes d’orthographe, honnêtement il est difficile de s’y retrouver. D’autant plus que des panneaux avec les noms de rue sont la plupart du temps introuvables.

Pour vous donner une idée un peu plus précise de la situation un peu confuse , voici quelques noms qui appartiennent tous à la même rue.

IMG_4786_1

IMG_4785_1

IMG_4788_1

IMG_4787_1

Alors, Sreerampet, Shivaram Pet, Srirampet ou bien Shivrampet ?

Posté par zaude a pondi à 20:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2008

Insolite

En Inde, les chèvres poussent sur les toits. C’est original, mais pas forcément très pratique. 

IMG_4416_incongru_1

Posté par zaude a pondi à 20:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 mars 2008

Lorque la cloche sonne

L’un des moments de la vie de Pondichéry qu’il ne faut absolument pas manquer est la sortie des classes à midi.

À cette heure-là, à la porte des écoles, cars, voitures et deux-roues se pressent pour accueillir les enfants. Mais surtout, il y a les rickshaws. Par dizaines. Rickshaws dont on découvre soudain qu’ils peuvent contenir non pas trois personnes, comme on le croyait naïvement. Ni quatre, ni cinq… Mais au moins 10 petits écoliers, entassés les uns sur les autres, tous habillés de façon identique (uniforme oblige) et avec des sourires désarmants, et leurs sacs accrochés aux montants du véhicule.

Forcément, sur la route, c’est un bazar encore plus grand que d’habitude, et ce n’est pas peu dire. La rue est presque impraticable. C’est un véritable défi de circuler entre tout ce qui encombre le passage, enfants ou véhicules. Comme toujours en Inde, l’anarchie règne !

DSC_0557_1

IMG_4489_ecolieres_1

Posté par zaude a pondi à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]